Deuil-la Barre, Communauté d'Agglomération de la Vallée de Montmorency, Val d'Oise
Deuil-la Barre, Communauté d'Agglomération de la Vallée de Montmorency, Val d'Oise
agrandir le texte diminuer le texte inititaliser inititaliser
Recherche avancée
Recherche

Les bienfaits du sport pour les seniors... Un atout vitalité !

Trop souvent, nous entendons dire à tort que le sport pourrait s'avérer dangereux ou néfaste pour nos "aînés". Débutants ou amateurs confirmés, chacun peut vivre sa pratique sportive de manière avertie et détendue.

Pour cela, nous allons essayer de vous apporter quelques éléments de précision sur les réalités et les bienfaits du sport, de la redécouverte des loisirs et du temps libre.

Le sport après 50 ans : pourquoi et quel sport pour qui ?

En dépit du fait qu’il n’a pu être établi de lien de manière formelle entre l’allongement de la vie et l’activité physique, il n’en ressort pas moins un mieux être en terme de QUALITÉ DE VIE.

Le sport est bénéfique à tous les âges. Il suffit juste de le pratiquer en respectant son corps et en évitant tous les excès.
L’intérêt de pratiquer une activité sportive pour une personne de plus de 50 ans est donc double et non négligeable : elle améliore les conditions de vie en prolongeant les possibilités de mobilité, permet de tisser des liens sociaux et aussi de conserver son indépendance le plus longtemps possible.

L’âge avançant, la tendance à l’inactivité est un facteur important de diminution de la qualité de la vie. L’immobilisation et la sédentarité sont les causes majeures de l’accélération du vieillissement.

De plus, si l’activité physique permet d’agir en prévision de l’apparition de certains troubles, elle peut également être conseillée en complément adapté de traitement de certaines affections comme par exemple les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’obésité, certains troubles psychiques ou encore certains troubles de l’appareil locomoteur (ex : l’ostéoporose).

Après avoir étudié avec son médecin ce qui est indiqué et envisageable, il faut écouter ses envies. La motivation est la clé d’une activité régulière et inscrite dans la durée. Il faut qu’elle procure une sensation de plaisir. C’est essentiel de savoir pourquoi on la pratique.

Si subir le temps qui passe est souvent vécu comme une fatalité, bien vieillir est pourtant à la portée de tous.

Il en faut pour preuve les différents ateliers proposés par le CCAS, avec comme objectif principal de faciliter et d’améliorer le quotidien de nos aînés.
De plus, pour vous faciliter le déplacement à ces divers ateliers, l’Octo’Bus est à votre disposition uniquement sur inscription.

Renseignements et inscriptions au CCAS.
Tél. 01 34 28 65 27
Les bénéfices de la pratique du sport sont multiples. Il en va des sports doux comme des autres sports, et ce particulièrement chez les seniors. Quel que soit l’âge auquel on la commence, l’activité sportive prévient efficacement le vieillissement.
Sur le plan physique, les sports doux (marche, natation, danse, cyclisme...) assouplissent les articulations et entretiennent le sens de l’équilibre. C’est une excellente façon de prévenir des risques liés au vieillissement somme les chutes ou la diminution de la masse musculaire. Les effets différés sont aussi importants dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, de certains cancers, des insuffisances respiratoires.

Mais ces bienfaits ne se situent pas seulement sur le plan physique. On connaît le rôle positif d’une activité sportive pour lutter contre la dépression et le stress. Sur le plan psychomoteur, les activités physiques en équipe tard dans la vie favorisent le maintien des liens amicaux et sociaux rompant ainsi avec l’isolement fréquent chez les personnes âgées.

Une activité physique régulière freine le déclin des facultés intellectuelles liées à l’âge. C’est un facteur de prévention intéressant contre certaines maladies neuro-dégénératives, comme la maladie d’Alzheimer. L’idéal est de combiner gymnastique douce et natation, cyclisme et tai-chi, ou encore randonnée et aquagym. Chaque sport développe en effet plus spécifiquement une aptitude, une fonction cardiaque ou respiratoire. Il est important de faire entrer dans sa culture, son univers et sa vie quotidienne cette notion d’exercice physique. A partir du moment où l’on a une mentalité sportive, tout est beaucoup plus simple. On peut l’acquérir à tout âge, c’est une question de volonté et de motivation.
N’oubliez pas que le sport ne vous fera peut-être pas gagner en espérance de vie, mais au moins il vous permettra de vivre en meilleure santé.


 | 
 |